Home > Explorez Ford > Ford Blog > Un mode électrique automatique
Ford Transit in Silver

30 septembre 2020

Un mode électrique automatique pour les zones urbaines les plus sensibles

Vous avez sans doute déjà entendu parler de « ZFE » ou Zones à Faibles Emissions et peut-être même que vous vivez dans l’une d’entre elles. Si c’est le cas, vous savez sans doute qu’il est important d’y améliorer la qualité de l’air, notamment grâce à des mesures de circulation spécifiques.
 

Offrir des véhicules à faibles rejets de CO2 est un bon début, mais il existe une solution supplémentaire pour aller plus loin dans la préservation de l’air de ces zones.

Quand on arrive en ville…

Dotés des motorisations hybrides rechargeables PHEV, les Ford Transit et Tourneo Custom sont capables d’activer automatiquement leur mode électrique dans ces espaces définis. Avec respectivement 56 et 53 km en tout électrique, ils peuvent ainsi parcourir les centres-villes des grandes agglomérations sans émettre de CO2.

Comment cela ? Ces zones sont définies et connues et donc intégrées au système GPS. En localisant le véhicule en temps réel, le système est capable de savoir qu’il entre dans une de ces zones et activer le mode électrique. À l’inverse, en les quittant, le véhicule sélectionne le mode le plus approprié aux conditions routières.

Mais ce n’est pas tout. En dehors de ces zones règlementaires, il est également possible de déterminer des quartiers dans lesquels le conducteur juge opportun de passer automatiquement en électrique : autour des écoles, des aires de jeu… Les zones vertes sont aussi les vôtres !

 

Mission faibles émissions

La mise en place des zones à faibles émissions est déjà un succès en soi : dans la zone ultra faibles émissions de Londres, les rejets de dioxyde d’azote ont été réduits de 30%. La technologie de géolocalisation pour forcer le mode électrique dans ces zones pourrait donner lieu à des résultats encore plus probants. Selon une étude réalisée par Ford, 75% des trajets effectués par les véhicules hydrides participants au test dans le centre de Londres ont été réalisés en mode 100% électrique. En s’assurant que ce soit systématiquement le cas, ces véhicules pourraient améliorer davantage la qualité de l’air.

Top