Home > Univers Ford > Histoire & Héritage

Henry Ford a transformé notre mode de vie grâce à ses voitures pratiques et accessibles. Il est l'inventeur de méthodes de production modernes, en grande série qui sont devenues la référence des pratiques industrielles au cours de la première moitié du 20ème siècle.

Né le 30 juillet 1863 à Springwells Township, Wayne County dans le Michigan, il est l'aîné des 6 enfants de William et Mary Ford, une famille de fermiers prospères. Il partage son temps entre l'école et les travaux agricoles. Dès son plus jeune âge, il fait preuve d'intérêt pour la mécanique. Ce qui deviendra du génie. Aujourd'hui, il est reconnu comme l'un des plus grands industriels au monde.

Henry Ford

Invention. Innovation.

Ford cherche toujours à suivre la voie de l’innovation par la technologie, du toit solaire électrique en 1971 à MyKey en 2015.

Ford Keyless Entry Technology

Produire en grande série

Henry Ford imagine sa première ligne d'assemblage mobile en 1913 et révolutionne les procédés de fabrication avec la Ford T. Ainsi, la première usine Ford implantée à Highland Park, dans le Michigan, devient la référence en matière de systèmes de production en grande série pour le monde entier.

L'apprentissage du métier

En 1875, à 12 ans, Henry passe tout son temps libre dans un petit atelier, équipé par lui-même. Il y construit son premier moteur à vapeur, à l'âge de 15 ans, avant de quitter la maison en 1879 pour la ville voisine de Detroit où il devient apprenti mécanicien tout en revenant parfois à la maison pour aider aux travaux des champs.
Il reste apprenti durant 3 ans puis retourne à Dearborn. Ensuite, il emploie son temps à réparer des moteurs à vapeur, à des emplois temporaires, à entretenir les outils de la ferme de son père. Il épouse Clara Bryant en 1888 et subvient aux besoins de sa nouvelle famille en travaillant dans une scierie.

En 1891, Ford devient ingénieur à la "Edison Illuminating Company" de Detroit. Sa promotion, en 1893, lui donne le temps et les moyens de mobiliser son attention sur l'expérimentation de moteurs à combustion interne.

Henry Ford inspecting engine
First Ford Vehicle - Model T 1908

Ford Motor Company

Henry Ford réalise son rêve de produire une automobile à un prix raisonnable, fiable et efficace grâce à la T en 1908. Ce véhicule révolutionne l'automobile. Il est facile à conduire et à entretenir et se comporte bien sur les mauvais chemins. Il connait ainsi un succès immédiat.

Nouvelle génération 

En 1919, Henry et son fils, Edsel, rachètent les participations de tous les actionnaires minoritaires et deviennent les seuls propriétaires de l'entreprise. Edsel succède à son père en tant que président et est en charge de cette responsabilité jusqu'à sa mort en 1943. Henry Ford reprend alors les rênes de l'entreprise.

Henry Ford and Henry Ford II
Henry Ford

La gloire

En septembre 1945, Henry Ford quitte la présidence de Ford Motor Company pour la seconde fois. Son petit-fils Henry Ford II lui succède. En mai 1946, Henry reçoit le Jubilé d'Or de l'industrie automobile américaine pour ses contributions décisives au développement de l'industrie automobile. Ensuite, la première médaille d'or de l'Institut américain du pétrole lui est attribué en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au bien-être de l'humanité.

La fin d'une ère

Henry Ford meurt à son domicile de Dearborn le 7 avril 1947 à 23h40, à l'âge de 83 ans. Au moment de sa mort, des inondations de la "Rouge River" entraînent une coupure d'électricité. Les lampes à pétrole et les bougies, qui le veillent, donnent à la scène une ressemblance avec l'époque de sa naissance, 83 ans auparavant.

Henry Ford seated portrait
alt

L'histoire du logo Ford

Le logo ovale Ford, l'un des symboles d'une entreprise parmi les plus connues au monde, est utilisé depuis plus de 50 ans. L'inscription en caractères date des débuts de la société quand l'ingénieur assistant d'Henry Ford crée une version stylisée des mots "Ford Motor Company".

Ford 1903 logo

1903
Lettres et logos

Le Model A est lancé, arborant le tout premier logo de Ford avec une bordure "art nouveau". La même année, l'assistant technique de Henry Ford développe une version stylisée de la signature "Ford Motor Company.

Ford 1906 logo

1906
Scripte avec des ailes

Une forme plus élaborée de l'écriture de "Ford Motor Company" apparaît, avec un "F" et un "D" plus allongés. Connue sous le nom de "Scripte avec des ailes", cette typographie est alors utilisée sur toutes les voitures Ford jusqu'en 1910, puis elle change de nouveau pour devenir celle d'aujourd'hui.

Ford 1907 logo

1911
Premier ovale

Création du premier "ovale bleu" en associant la signature à un dessin ovale. Il est d'abord utilisé pour identifier les concessionnaires britanniques.

Ford 1912 logo

1912
La voiture universelle

Ford remplace le design ovale par le triangle ailé. Symbolisant vitesse, légèreté, stabilité et robustesse, le logo est disponible alors en bleu foncé ou orange et porte l'inscription "la voiture universelle". Cependant, Henry Ford n'est pas satisfait du design et le supprime.

Ford 1927 logo

1927
Badge ovale Ford

Le nouveau Model A en 1927 est la première voiture à arborer le logo Ford sur son capot. Il est apposé sur un grand nombre de véhicules jusqu'à la fin des années 50.

L'ovale du siècle nouveau

Depuis 1976, l’ovale bleu aux reflets chromés orne tous les véhicules Ford. C’est le symbole de marque uniforme et facile à reconnaître de toutes les installations Ford, usines et productions dans le monde entier.

alt

La problématique

L'intention d'Henry Ford est clairement de produire le plus grand nombre de véhicules, de conception raisonnable, à un coût le plus bas possible. A cette époque, la possession d'une voiture est le privilège de quelques-uns. L'objectif d'Henry Ford est de "mettre le monde sur des roues" et produire un véhicule accessible au plus grand nombre.

Les premières technologies Ford

Dans les premiers temps, Ford construit des automobiles de la même manière que ses concurrents de l'époque, une à une, comme d'autres construisent des maisons. Pendant tout l'assemblage, le véhicule reste sur place tandis que les mécaniciens et leurs aides vont chercher les composants, reviennent vers la voiture en chantier et fixent ces sous-ensembles sur le châssis.

Un peu plus tard, les voitures sont assemblées sur des plates-formes que l'on fait avancer d'un groupe de travail à l'autre. Cette approche accélère quelque peu la méthode d'assemblage mais Ford continue à avoir besoin de main-d'œuvre qualifiée pour construire "à la main". Les niveaux de production sont donc relativement peu modestes et le prix des voitures reste élevé pour couvrir les coûts de personnel.

La première étape vers automatisation date du moment où quand Henry Ford et ses ingénieurs inventent des machines capables de produire de grandes quantités de pièces. Ils conçoivent également des méthodes d'assemblage rapides.

Progression

Pour atteindre cet objectif de consommation de masse par le biais de la production en grande série, Henry Ford a encore besoin d'augmenter la productivité. Les ouvriers de l'usine de Detroit sont positionnés à des postes pré-établis. Un câble attaché au châssis, permettent de déplacer le véhicule en construction, afin d'arrêter celui-ci à chacune des étapes de l'assemblage.

Ford Mercury assembly line 1946
Ford vehicle inspection assembly line 1972

Constat

Henry Ford s'est inspiré des principes de pionniers en la matière comme Elihu Root (qui a défini un mode d'assemblage à partir de la segmentation et de la simplification du processus de fabrication.).

Au fur et à mesure de son expérimentation, Henry Ford améliore la méthodologie. La vision qu'il a de la production en grande série devient alors réalité.

Pour réduire les contraintes d'utilisation de la main-d'œuvre qualifiée, Henry Ford entreprend de faire appel à des pièces interchangeables pouvant être montées par des agents non qualifiés. L'esprit d'innovation s'applique également au système de transport par gravité et par convoyage. L'implantation du personnel et des outils font l'objet d'études méticuleuses pour assurer la ligne de production sans heurt.

En Avant

Au sein de chaque département, le mode opératoire est décomposé en unités spécifiques. L'allure de production s'accélère, parfois même quadruple. Les lignes affectées aux sous-ensembles sont créées dans toutes les activités de production car – comme le remarque Henry Ford – "dans l'usine, tout est en mouvement ".

Ford Rotunda building 1938

Création de la ligne d'assemblage finale

Le point d'arrivée est atteint par la création de la ligne d'assemblage finale. Le châssis dénudé est déplacé tout au long de la ligne, s'arrêtant à chaque poste de travail jusqu'à ce que la voiture quitte l'atelier grâce à son moteur. L'approvisionnement en pièces et sous-ensembles est synchronisé pour fournir les bonnes pièces au bon moment.

Des résultats probants.

En associant la précision, continuité et vitesse, la production en grande série vient de naître. A l'usine d'Highland Park, la Ford T bat des records d'efficacité quand le chronomètre mesure qu'une voiture terminée est produite toutes les 10 secondes de jours ouvrables. Ford est alors capable de réduire les prix de vente, doubler le salaire minimum quotidien qui atteint 5 dollars. Ford permet ainsi à ses ouvriers de pouvoir eux aussi prétendre à l'achat d'une automobile. A cette époque,deux millions de Ford T sont produites chaque année et proposées au public à 260 dollars.

Ford assembly line 1985

L’histoire de Ford en France

  • Le premier commerce Ford

    Dès 1907, les toutes premières Ford importées en France sont commercialisées par un entrepreneur innovant : Henri Depasse. Afin d'assurer l'ensemble des services de vente et d'après-vente qui sont attendus par un public français déjà exigeant, un nouveau type de commerce commence à s'implanter, sous la forme de ce qui s'appelle toujours "une concession automobile."

    Depasse, un entrepreneur visionnaire

    Bientôt, Henri Depasse, soucieux de faciliter son approvisionnement choisit de faire appel au port de Bordeaux pour ses importations et il s'installe dans le chef-lieu de la Gironde.

    Le succès de la Ford T, présentée au Salon de Paris en 1908, amène Ford à racheter les installations bordelaises de son importateur-distributeur en se dotant d'une véritable stratégie industrielle.

    Made in Bordeaux by Ford

    Produite sur une ligne d'assemblage dont l'organisation devient de plus en plus complexe, la Ford Model T est souvent confiée à des carrossiers locaux qui lui donnent un style original.

    C'est ainsi que "la Bordelaise" figure toujours au catalogue des grandes innovations. Il est vrai que Bordeaux fut un lieu extrêmement important pour l'histoire de l'automobile et de la locomotion en France comme le rappelle fréquemment les historiens.

    L'histoire se souvient

    Au cours de la Grande Guerre, les armées alliées peuvent compter sur la rusticité et la polyvalence de la Model T produite en milliers d'exemplaires à Bordeaux pour soutenir le choc des grandes batailles comme celle de la Marne, notamment sous les couleurs de la Croix-Rouge Française.

    Matford

    L'union entre Mathis, le grand motoriste alsacien et Ford donne naissance à partir de 1935 à la marque "Matford" dont les automobiles sont d'une belle esthétique inspirée par les silhouettes américaines de la marque Lincoln.

  • L'usine Ford de Poissy

    Le premier investissement industriel d'un pôle automobile dans l'ouest parisien est décidé à la veille de la 2ème guerre mondiale dont il subit plusieurs séries de bombardements. La technologie d'une production orientée vers la grande série exige la mise en place de nouveaux modes d'usinage dont certains se sont maintenus jusqu'à la période actuelle.

    Les stars françaises au look américain

    Présentée en 1949, la Vedette est une adaptation française d'un prototype d'une petite Ford américaine. Son style tout autant que la souplesse de son moteur V8 sont très remarqués.

    La Vedette fut déclinée en plusieurs versions (Berline, Coupé) au fil des ans.

    Dans le haut de gamme, une évolution particulièrement élégante du design de la Vedette pris la forme d'un Coupé Comète que l'on retrouve toujours avec plaisir sur les routes françaises.

    1966 : un très grand millésime automobile

    Le 1er mars, Ford signe un contrat avec Cosworth pour développer un futur moteur de Formule 1.Puis le 19 juin, est célébrée la première victoire au 24 heures du Mans de la Ford GT40 ( Amon/McLaren). En 1967, 1968, et 1969, Ford remporte à nouveau la victoire sur la très exigeante épreuve mancelle.

    Ford à Bordeaux

    Le grand retour industriel de Ford en France est réalisé grâce à l'amitié personnelle qui unit M. Henry Ford II et M. Jacques Chaban-Delmas, député-maire de Bordeaux, ancien Premier ministre.

    1973 : Inauguration de l'usine de transmission de Blanquefort près de Bordeaux

    1976 : Ouverture de la seconde usine de transmission toujours à Bordeaux après la deuxième guerre mondiale

    1985 : L'usine de Charleville-Mezières devient un des principaux centres de production d'équipement thermique automobile.

    1996 : La KA, dessinée par la française Claude Lobo est dévoilée au Mondial de l'Automobile de Paris.

    Lancement du concours annuel "Le cas d'école Ford" cas marketing destinée aux étudiants de l'enseignement supérieur.

    1997 : Création du groupe Ford France fédérant les sites de production de Bordeaux, Charleville-Mezières et les marques Ford et Jaguar

    1998 : Lancement d'IdéeFord, une autre manière de consommer l'automobile

    IdéeFord est un produit ingénieux qui vous permet de rouler dans une voiture neuve tous les deux ans, sans soucis et pour un budget limité. C'est pourquoi depuis son lancement en 1998 en France, IdéeFord a été choisi par plus de 100 000 clients.

    1999 : Ford devient fournisseur de l'administration et des collectivités publiques françaises

    En remportant un important contrat avec l'UGAP, Ford devient fournisseur de l'administration et des collectivités publiques françaises. Ford propose pour la 1ère fois Ford Assurance Automobile à ses clients français.

    A Paris, Ford et PSA Peugeot-Citroën présentent le 1er moteur diesel issu de la coopération technique entre les deux groupes. En 10 ans, quatre familles de moteurs diesel seront ainsi développés en commun par les deux groupes.

    2002 : Installation du Groupe Ford France dans les nouveaux locaux à Saint Germain en Laye

    2003 : Célébration du centenaire de Ford Motor Company, le 16 juin.

    2006 :

    40 ème anniversaire de la victoire de Ford au 24 Heures du Mans. Les 3 GT40 qui terminèrent ensemble la légendaire course d'endurance mancelle sont réunies exceptionnellement durant l'édition du Mans Classic.

    Ford livre la première flotte de Focus Flexifuel, fonctionnant au superéthanol E85 au conseil Général de la Marne. 

    Ford remporte le titre de Champion du monde des constructeur WRC avec la Focus RS-WRC. 

    Le Ford S-MAX remporte le titre de la voiture de l'année 2007.

    2007 : Pour la deuxième fois consécutive, Ford est champion du monde des constructeurs WRC en rallyes.

    2008 : L'édition 2008 du Mans Classic.

    La Ford T-Montier de 1923 qui a participé à la première édition des 24 Heures du Mans revient sur le lieux de ses exploits en participant à l'édition 2008 du Mans Classic.

    2009 : Ford participe au rallye de Monte-Carlo des véhicules à énergie alternative

    Ford remporte les classements constructeurs, régularité et énergie fossile

     

     

     

Top