Home > Explorez Ford > Ford Blog > Ces robots qui accompagnent nos employés
Analytic machine in lab

30 mars 2020

Ces robots Ford qui accompagnent les employés dans les usines

Au travail, saviez-vous qu’il était également possible de bénéficier d’un coup de pouce de la part des robots ? Nos ouvriers en bénéficient en tout cas dans plusieurs usines européennes, épaulés dans des tâches variées pour un gain de temps et de sécurité considérable !

Sur le site de production de Cologne, en Allemagne, les "cobots" (contraction de "Coworker" que l'on peut traduire par "collègue" et "Robot") s’activent pour polir la carrosserie des Ford Fiesta en cours d’assemblage. Par leur capacité à atteindre des zones hors de portée d’un bras humain, comme le centre du toit, les cobots se sont fait une place parmi les employés de l'usine. Ces derniers peuvent ainsi s’atteler à des tâches plus complexes et limiter les gestes répétitifs qui peuvent être néfastes sur le long terme.

À quelques mètres de là, les cobots opèrent aussi main dans la main avec les employés, qui peuvent les utiliser pour soulever et utiliser des machines lourdes et délicates à manipuler. L’alchimie homme/machine est garantie par des systèmes de sécurité stoppant net le robot s’il détecte un membre humain dans son champ d’action !

1 800 km plus loin, un autre robot conçu par Ford facilite la tâche des employés de l’usine de Valence, en Espagne. Baptisé Survival, du fait de sa capacité à s'adapter à son environnement, il met à profit la technologie LIDAR (LIght Detection And Ranging) pour livrer, à la demande des employés, et en toute autonomie, des pièces et matériaux. "Nous l'avons programmé pour qu'il apprenne l'intégralité de la cartographie du lieu et, grâce à ses nombreux capteurs, il est totalement autonome pour se déplacer dans toute l'usine", explique Eduardo García Magraner, directeur de l’usine de Valence.

 

Même notre derrière a son robot !

Revenons sur les gestes répétitifs, que nous évoquions plus haut. Vous imaginez-vous vous lever et vous asseoir à longueur de journée jusqu’à répéter ce mouvement 25 000 fois ? Parce que la réponse est (logiquement) "non", Ford a imaginé un robot qui remplit cette tâche en l’espace de trois semaines, ce qui permet de tester la solidité des sièges des véhicules Ford, ce qui équivaut à une utilisation régulière pendant 10 ans ! Nos confrères anglais, auprès de qui ce robot particulier œuvre, l’ont ainsi baptisé "Robutt", un mélange de "robot" et de "butt" (le derrière), que l’on aurait bien du mal à traduire !

Levons-nous, ou plutôt élevons-nous cette fois-ci, à 50 mètres au-dessus du plancher des vaches. Sur les toits de l’usine de Dagenham, au Royaume-Uni, l’accès est, vous vous en doutez, quelque peu compliqué bien que nécessaire pour réaliser les inspections des installations supportant le poids des machines. Qu’à cela ne tienne, la réponse robotique existe déjà : le drone ! Finie la grue et la fermeture des activités, c’est désormais depuis le sol que les opérateurs peuvent contrôler la conformité des installations avec les rigoureuses normes de sécurité. Durée de la vérification d’un point : 12 minutes, contre 12h, et seulement une journée pour contrôler l’intégralité de l’usine. Avec toute cette technologie, on se sentirait pousser des ailes !

Top