Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Internet. La plupart des sites Internet en disposent. Ils enregistrent la manière dont vous naviguez sur notre site, vos préférences et d'autres informations qui nous permettent de l'optimiser. Ces cookies ne stockent pas vos données personnelles.Vous pouvez en savoir plus sur les cookies et la manière de les désactiver en quelques clics via notre guide.

En savoir plus

Ford Finance
 
Les actions de Ford pour l’environnement
Notre engagement et notre démarche s’inscrivent dans une tradition dont nous sommes fiers : à travers son histoire, Ford reste l’un des pionniers qui contribuent au progrès. Ford est, par exemple, le premier constructeur automobile à avoir obtenu la certification ISO 14001 (certification environnementale) pour tous ses sites de production dans le monde en 1998. Notre engagement ne s’arrête pas à nos sites de production, nous menons de nombreuses autres actions concrètes en faveur de l’environnement.

La collecte des véhicules hors d’usage représente un enjeu considérable pour la durabilité du secteur automobile.

S’il est important de produire des véhicules à partir de matériaux recyclés, il est également primordial de s’assurer que les véhicules en fin de vie soient traités de manière responsable et respectueuse de l’environnement.

Au 1er janvier 2015, 95 % du poids d’un véhicule en fin de vie devra être recyclé ou valorisé, contre 85 % aujourd’hui.

chiffres vehicule hors d usage

Votre véhicule hors d’usage peut être repris par notre réseau de concessionnaires agréés Ford, qui se chargera de le confier à notre filière de collecte.

Pour connaitre les offres promotionnelles et les modalités de reprise de votre véhicule en fin de vie, veuillez prendre contact avec votre concessionnaire agréé : votre concessionnaire
Pour répondre au mieux aux objectifs fixés par la réglementation, Ford France a choisi comme partenaire la société Valorauto Halluin, division de Galloo France SA, spécialisée dans la gestion, la récupération et la dépollution des véhicules hors d’usage. En plus de la collecte, l’acheminement, la dépollution et le broyage des épaves, les technologies de tri post-broyage développées par Galloo permettent de créer un cercle vertueux par la production de matières premières et secondaires, destinées notamment aux secteurs suivants:
  • Pièces détachées automobiles (plastiques traités dans une usine dédiée)
  • Industrie métallurgique et matériaux de construction (métaux)
  • Combustibles alternatifs (liquides)
  • Matelas de calorifugeage (caoutchouc)
Une recherche assidue en matière de techniques de recyclage et de triage a permis au groupe Galloo d’atteindre en 2012, pour l’ensemble de ses installations, un taux de valorisation global de plus de 94%, déjà très proche de l’objectif de 95% fixé pour 2015.
Réduire l’impact environnemental de nos sites de production est une priorité comme le montrent les chiffres suivants :
  • -30% de consommation globale d’énergie dans les usines Ford depuis 2000.
  • -39% d’émissions de gaz à effet de serre des usines Ford depuis 2000.
  • 3% de l’énergie consommée dans les usines Ford est renouvelable ou propre.

En Europe et aux Etats-Unis, nous multiplions les initiatives pour lutter contre le réchauffement climatique et avoir une gestion autonome des ressources naturelles.
  • Sur le site Ford en Allemagne, 190 000 tonnes d’émission de CO2 sont économisées par an grâce à l’utilisation de sources d’énergies renouvelables.
  • En Grande Bretagne, ce sont près de 6 500 tonnes d’émission de CO2 par an qui sont économisées grâce à l’installation de 3 éoliennes. De plus, cette installation permet également d’alimenter 1 000 logements en électricité.
L’indice PSI (Product Sustainability Index) a été créé par Ford afin de construire des véhicules « plus verts ». En effet, cet indice permet le suivi « écologique » du véhicule, depuis les premières étapes de son développement. Grâce à cet indice conforme à la norme internationale ISO 14040 relative à l’analyse du cycle de vie, nous pouvons estimer :
  • L'impact potentiel du véhicule sur le réchauffement climatique au cours de son cycle de vie.
  • L'impact potentiel du véhicule sur la qualité de l’air au cours de son cycle de vie.
  • L'utilisation de matériaux recyclés et/ou renouvelables.
  • La qualité de l’air à l’intérieur du véhicule, y compris concernant les éléments allergisants.
  • L’impact du véhicule sur l'environnement sonore extérieur.
  • La sécurité des occupants et des piétons.
  • Son taux de mobilité (capacité en passagers et bagages par rapport à la taille extérieure du véhicule).
  • Le coût de détention du véhicule au cours de son cycle de vie.